Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

La vie à Koutal de 1962 à 1976

     

    En 1962, le Président de la République du Sénégal, Léopold Sédar Senghor, faisait voter et appliquer une loi obligeant les personnes atteintes par la lèpre de se regrouper dans des villages.
    C'est la création des léproseries.


    Dès que la maladie était diagnostiquée chez un patient, une autorisation d'admission dans la léproserie était alors signée par le médecin et la personne y était aussitôt conduite.


    Ces villages étaient totalement exclus de la vie du pays. Les habitants ne pouvaient en sortir que sur  autorisation spéciale du médecin responsable du service des grandes endémies.


    Les visites des familles des malades étaient rares, voire inexistantes ; la nourriture était déposée par camion à quelques centaines de mètres du village pour éviter toute contamination à l'extérieur.

    Pas d'école, pas de travail, pas de métier, pas d'existence.


    A cette époque, Koutal comptait 17 malades.